Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt           ACCUEIL       A-Z           
L’orgue   classique   français   est   le   nom   commun   pour   l’orgue baroque    français.    Cet    orgue    avait    une    composition    à    la destinée        presque        exclusivement        liturgiques.        Ces compositions   étaient   fortement   standardisées   (ex:   Plein   jeu, Basse   de   Trompette,   Tierce   en   Taille).   Ce   système   était   encore en usage à l’époque de la Révolution (fin du XVIIIe siècle). Seulement    3    des    23    orgues    qui    ont    survécu    à    la Révolution   ont   gardé   plus   ou   moins   leur   style   classique français.   Les   orgues   classiques   français   en   excellent   état se   trouvent   aujourd’hui   en   dehors   de   Paris   :   à   Versailles et à Aubervilliers. Le   tableau   résume   les   principales   caractéristiques   des   trois orgues   classiques   françaises   parisiennes.   On   voit   que   la plupart    des    jeux    de    Saint-Gervais    et    Saint-Nicolas-des- Champs    date    antérieure    à    la    Révolution.    En    revanche, l’orgue   de   l’hôpital   de   la   Salpêtrière   a   perdu   la   plupart   de ses jeux antérieurs à la Révolution.
Les orgues de Paris

Avant la Révolution -

Le style classique français

Seulement    3    des    23    orgues    qui    ont    survécu    à    la Révolution   ont   gardé   plus   ou   moins   leur   style   classique français.   Les   orgues   classiques   françaises   en   excellent état se trouvent aujourd’hui en dehors de Paris : à Versailles et à Aubervilliers. Chapelle l’hôpital Salpêtrière Saint-Gervais Saint-Nicolas-des-Champs Versailles (Chapelle Royale) Aubervilliers (Notre Dame des Vertus) Le   tableau   résume   les   principales   caractéristiques   des   trois orgues   classiques   françaises   parisiennes.   On   voit   que   la plupart    des    jeux    de    Saint-Gervais    et    Saint-Nicolas-des- Champs    date    antérieure    à    la    Révolution.    En    revanche, l’orgue   de   l’hôpital   de   la   Salpêtrière   a   perdu   la   plupart   de ses jeux antérieurs à la Révolution.
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt     ACCUEIL      A-Z